A terme, l'Oculus permettra-t-il la téléprésence ?

La téléprésence pose un problème de reconstruction du visage. © Bizoo n Fotolia
Dans une interview accordée au JDN en juin dernier, Yann Lecun, directeur de l'intelligence artificielle chez Facebook, nous expliquait que l'Oculus Rift pourra permettre la téléprésence : "on peut se mettre en communication avec quelqu'un à l'autre bout de la planète et avoir l'impression d'être dans la même pièce." Mais la technologie n'est pas encore tout à fait au point. "Cela pose des problèmes de reconstruction du monde 3D, de reconstruction du visage puisqu'on a un Oculus sur le visage : il faudra réussir à le resynthétiser pour la personne en face."
Mais la téléprésence est bien l'un des objectifs poursuivis par Oculus Rift, avec des fonctionnalités extrêmement développées, à terme. "On peut aussi imaginer parler dans sa langue et que cela soit traduit en temps réel, mais c'est aussi un problème compliqué qui n'est pas encore résolu", notait Yann Lecun. Le recherche en deep learning seule pourra peut-être permettre de parvenir à une traduction fluide.