Le marché de la SVOD et ses perspectives

Si la SVOD gagne un nombre considérable d’abonnés chaque année, sa part de marché reste encore faible par rapport au marché global de la TV payante.

Dans le cadre de sa série d’études "Les acteurs médias & entertainment dans le monde digital", Deloitte Digital a analysé le défi que constitue la SVOD pour les fournisseurs d’offres TV payantes et la menace potentielle qu’elle représente pour les chaînes gratuites. Parmi les principales conclusions, le cabinet estime que la SVOD représente plus un complément à la TV payante qu’une concurrente et prévoit que la majorité des clients continueront d’utiliser les services SVOD en complément de leurs abonnements TV. Ce sont ainsi au moins 50 millions de foyers dans le monde (10% en Europe) qui s’abonneront dans les prochains mois à un ou plusieurs services de SVOD en plus de leur abonnement à une TV payante.
Par ailleurs, l’étude note que si la SVOD gagne un nombre considérable d’abonnés chaque année, sa part de marché reste encore faible par rapport au marché global de la TV payante. En effet, malgré une croissance de +23% en 2014 par rapport à 2013, les revenus de la SVOD ne représentent que 1,5% des 55 milliards d’euros du marché global de la TV payante en Europe et 2,6% au niveau mondial. D’ici 2018, sa part de marché atteindra seulement 4% des revenus mondiaux de la TV payante et 2,5% du marché européen.
Deloitte Digital souligne également qu’il demeure encore des freins à la généralisation de la SVOD, comme le faible taux de pénétration du très haut débit et la barrière de la langue pour les contenus en VO ou sous-titrés.

VOD / Deloitte