On se croirait dans une dystopie

Apple manquerait d'équipements : aucun baby-foot n'est à disposition. © WavebreakmediaMicro - Fotolia.com
Un employé pense qu'Apple manque d'équipements : pas de table de ping-pong, pas de baby-foot et pas d'activités loisir sur le campus, excepté pour un bâtiment. "Du silence, un environnement morne où chacun se contente de faire son travail comme un automate. Apple revendique une culture de start-up mais la réalité relève plus d'une grosse entreprise. Le sport n'est pas gratuit, à l'inverse d'autres entreprises. La cafétéria n'est pas aussi bien que celle de LinkedIn, Intuit, Netflix et très loin de celle de Google et de Facebook."