Ces entreprises du Web ont dit non aux milliards Yahoo a dit non à Microsoft

yahoo a rejeté l'offre de rachat de microsoft
Yahoo a rejeté l'offre de rachat de Microsoft © Photomontage JDN/Fotolia/Irochka

1er février 2008 : Microsoft, distancé dans la course sur la recherche face à Google, fait une offre pour racheter Yahoo, à 44,6 milliards de dollars. La prime est de 62 % par rapport à son cours de bourse. L'équipe de Jerry Yang, PDG d'alors de Yahoo, refusera quelques semaines plus tard. Selon lui, le prix proposé n'est généreux qu'en apparence car il intervient alors que le cours de bourse de Yahoo, affaibli dans la recherche, la vidéo et les réseaux sociaux, est au plus bas. Yahoo déclare alors qu'il n'acceptera pas d'offre en deçà de 40 dollars par action, soit 12 milliards de dollars supplémentaires. Plus de deux ans après l'annonce de l'OPA de Microsoft et son rejet par Yahoo, la valeur boursière du portail a pourtant chuté de moitié.

Microsoft / Google