Que va faire Google de ses 49 acquisitions de 2010 ? Jeux : sociaux et mobile

En 2010, Google a décidé d'étendre son empire sur les jeux, via trois acquisitions.

LabPixies a rejoint la galaxie Google en avril. Cette jeune pousse israélienne développe des jeux pour différents supports. Sur iPhone, elle s'est distinguée avec "Flood it !". Chez Google, elle continuera de créer des jeux pour la page Web personnalisable iGoogle et devrait abandonner l'iPhone au profit d'Android comme plateforme mobile de prédilection.

Les compétences de l'équipe, qui rejoint le centre de recherche et développement de Tel Aviv, permettront plus largement à Google d'améliorer son savoir-faire en matière d'applications Web.

Le montant de l'opération est estimé entre 15 et 25 millions de dollars.

 

Acquisitions de Google dans les jeux en 2010
MoisCibleMontant (en millions de dollars)
Source : Google / JDN
AvrilLabPixies25
AoûtSocialDeckNC
AoûtJambool70



SocialDeck a un profil similaire à celui de LabPixies. Fondée en 2008, cette société canadienne possède également une solide expérience dans la création de jeux pour plusieurs plateformes, notamment sur mobile.

L'acquisition de Jambool en août relève à la fois de la stratégie de Google dans le jeu et dans les réseaux sociaux, comme d'ailleurs Slide rachetée quelques jours plus tôt. Jambool a mis en place un système de monnaie virtuelle, à destination principalement des éditeurs de jeux et de communautés en ligne. Cette monnaie, concurrente des "crédits" Facebook, est très utilisée pour le micro-paiement à l'intérieur des jeux.

La plate-forme de Jambool inclut la création, la gestion et l'hébergement de la monnaie virtuelle. Google pourrait intégrer cette monnaie virtuelle à son offre de paiement Checkout. Cela lui permettrait de concurrencer davantage PayPal, le principal outil de paiement de l'éditeur de jeux Zynga. Google aurait dépensé 70 millions de dollars pour ce rachat.

Google / Google, Yahoo, Microsoft