85 % des internautes gèrent leurs comptes bancaires en ligne

D'après un baromètre Médiamétrie/Fevad, 78 % des internautes se rendent au moins une fois par semaine sur le site de leur banque. Internet leur servirait d'abord à comparer les produits financiers et à gagner du temps.

85 % des internautes gèrent désormais leurs comptes en ligne. C'est le résultat d'un baromètre annuel consacré au secteur de la banque, finance, assurance et crédit en ligne, mené en mars 2009 auprès de 2 024 internautes par Médiamétrie//NetRatings pour la Fevad. Internet en tant que canal de gestion progresse même de cinq points par rapport à l'an dernier, même si les agences le devancent encore. 88 % des internautes y gèrent en effet leurs comptes contre 85 % l'année dernière, du fait notamment des ouvertures de livret A.

 

Un autre signe témoigne du rôle croissant d'Internet en la matière : sa fréquence d'utilisation. Ce sont en effet 78 % des internautes qui se rendent au moins une fois par semaine sur le site de leur banque pour des opérations courantes (consulter les dernières opérations, le solde de leurs comptes, effectuer des virements). Ils étaient déjà 75 % à le faire en mars 2008.

 

Parmi les raisons qui poussent les clients à se tourner vers Internet, le gain de temps convainc 81 % des internautes. Par ailleurs, 87 % déclarent apprécier que leur agence ait un site Web, même si, pour les trois quarts, ils préfèrent ouvrir un compte dans une banque qui dispose d'une agence physique en plus d'un site Internet.

 

Internet constitue également une source d'information privilégiée. Ce sont ainsi 38 % des internautes qui y ont, dans les six derniers mois, recherché de l'information sur les produits bancaires, financiers, d'assurances ou de crédit. Les trois principales motivations qui les poussent vers le Web pour effectuer ces recherches sont la comparaison et la vérification des prix des produits (pour 59 % des personnes interrogées), la comparaison des caractéristiques des produits (50 %) et le gain de temps dans le choix des produits (43 %).

 

63 % des internautes qui cherchent des informations en ligne ont d'ailleurs recours aux comparateurs de prix pour s'informer sur les produits d'assurance. Ils sont même 74 % à visiter les sites d'organismes pour s'informer sur les crédits. Autant de services rendus par Internet qui en font un canal prescripteur fort, puisque 41 % des souscripteurs récents affirment que le Web a été déterminant dans leur souscription, en particulier en matière d'assurance et de produits financiers.

 

Enfin, la confiance des Français dans les banques en ligne n'est pas altérée par la crise financière. Bertrand Krug, directeur des études Médiamétrie//Netratings, estime ainsi que "si 65 % des internautes se sentent personnellement affectés par la crise, 72 % d'entre eux disent avoir toujours confiance dans leur banque. Cette confiance se traduit notamment par le fait que 62 % des internautes se déclarent prêts à souscrire intégralement en ligne à un service bancaire / assurance / crédit" (Lire le dossier L'assurance bascule peu à peu vers Internet, du 24/03/2009).

Fevad / Médiamétrie