eRepublik lève 550.000 euros pour lancer sa version publique

Disponible aujourd'hui en version beta, le jeu de stratégie multi-joueurs sur Internet réalise son premier tour de table auprès de business angels et d'AGF Private Equity. Objectif : lancer une V1 publique.

eRepublik, jeu de stratégie multi-joueurs par Internet lancé en novembre 2007, devrait bientôt changer de braquet sur le Net. Financée jusqu'ici sur fonds propres, la jeune société basée à la fois en Roumanie ainsi qu'en Espagne et créée par George Lemnaru et Alexis Bonte, un ancien de Lasminute, également responsable d'un site d'échange vidéo roumain Trilulilu.ro et membre du board du site de rencontres Yesnomaybe, vient de boucler son premier tour de table. D'un montant de 550.000 euros, cette première levée de fonds a été réalisée à part égale auprès d'AGF Private Equity, de plusieurs business angels dont Brent Oberman, co-fondateur de Lastminute, Philippe Seignol, DG de Netbooster Agency France ou Mihai Crasneanu, fondateur de Glowria, mais aussi du fondateur Alexis Bonte. 

 

"L'infrastructure technique du site ne permettait plus d'en assurer le développement, explique Alexis Bonte, et nos fonds propres ou les revenus générés par le site grâce à la vente de la monnaie de jeux, la Republik Gold, étaient insuffisants pour accompagner son déploiement. Aussi en décembre 2007, nous avons décidé de postuler à la compétition de start-up organisées dans le cadre du salon Web.3. Nous avons d'ailleurs obtenu le prix spécial du jury, ce qui nous a permis de rencontrer beaucoup d'acteurs dont AGF Private Equity."

 

Ce nouvel apport de fonds, qui ne bouleverse toutefois pas totalement la structure capitalistique de la société puisque les fondateurs restent majoritaires, servira à financer le principal chantier de l'entreprise sur le court terme : passer à la rentrée 2008 de la version beta du site, à la V1. Dans ce cadre, cinq personnes devraient venir renforcer l'équipe de R&D située en Roumanie qui disposera également de nouveaux moyens techniques.

 

"La V1 devrait représenter de grosses évolutions par rapport à la beta que nous utilisons actuellement, précise Alexis Bonte. Contrairement aux gros sites de jeux en ligne, nous avons lancé un produit assez basique que nous n'avons volontairement pas ouvert à l'ensemble des internautes, mais uniquement à une petite communauté avec laquelle nous avons appris et dont les suggestions vont nous permettre d'apporter les améliorations techniques et fonctionnelles de la prochaine V1, qui elle, sera publique."

 

Mais le principe du jeu restera le même. Le site eRepublik.com restera un jeu de stratégie multi-joueurs par Internet combinant à la fois les principes du jeu de gestion Sim City, ceux d'un monde virtuel puisque les joueurs accèdent à un univers basé sur le fonctionnement du monde réel dont ils deviennent des citoyens et les gestionnaires, et enfin ceux d'un réseau social, les membres pouvant interagir et échanger entre eux comme ils le feraient dans la vie de tous les jours, tout en réinventant celle-ci.

 

Aujourd'hui, et malgré une politique de communication relativement restreinte, le site revendique entre 140.000 et 150.000 visiteurs uniques par mois pour 12 millions de pages vues. En revanche, Alexis Bonte préfère ne pas communiquer le nombre de membres du site, jugeant cet indicateur assez peu représentatif puisqu'il ne dit pas si ces derniers sont actifs. Seule indication, 20.000 citoyens de 43 pays se connectent tous les jours sur le site et y restent en moyenne 15 minutes. Des chiffres qui devraient fortement croître quand le jeu sera ouvert au grand public. Dès lors, la société s'engagera sans doute dans de nouveaux chantiers, comme l'ouverture d'un bureau aux Etats-Unis en 2009, et envisagera de nouvelles levées de fonds.

Levée de fonds / AGF