Le site MusicMe est prêt à se faire racheter

L'un des premiers sites de musique en ligne en France, MusicMe devrait être vendu. Plusieurs propositions sont actuellement discutées et pourraient aboutir dans les prochaines semaines.

Pionnier de la musique en ligne illimitée en France, MusicMe attire depuis longtemps les convoitises. Mais avec le fort développement et les transformations du marché depuis un an, les sollicitations se feraient plus nombreuses, et le site serait désormais prêt à y céder. Il a ainsi confié à la banque Goetz Partners le soin d'étudier les propositions, venues de TF1, M6 et RTL, rapportent "Les Echos".

 

Chez MusicMe, on confirme avoir mandaté cette banque. En revanche, les noms des candidats évoqués ne seraient que des "supputations", selon Arnaud Masson, l'un des co-fondateurs. Il assure qu'aucune piste n'a encore été privilégiée, tout en indiquant que la société pourrait annoncer dans les jours ou les semaines qui viennent si elle a retenu une des propositions reçues.

 

Davantage qu'un choix stratégique - s'adosser à un grand groupe par exemple -  une cession aurait une dimension opportuniste. "Nous avons l'obligation de saisir une des opportunités qui se présentent, si elle est suffisamment intéressante", explique Arnaud Masson, en ajoutant que "la proposition choisie aurait du sens et apporterait une nouvelle dimension à MusicMe". Les approches et parfois les discussions se seraient multipliées ces derniers temps. Car beaucoup d'acteurs se renforcent dans la musique en ligne, notamment dans les groupes médias et les fournisseurs d'accès Internet.

 

Né en 2004 sous le nom de "AllMusicBox", MusicMe revendique depuis deux mois la troisième place du secteur, derrière iTunes d'Apple et VirginMega, avec 2 millions de morceaux diffusés par mois. Le site avait lancé une offre illimitée de streaming début 2006, avant d'ajouter une offre de téléchargement en décembre de la même année (lire MusicMe va proposer le téléchargement illimité (et légal) de musique, du 21/12/06). Mi juin, le streaming a été intégré dans l'offre illimitée, dont l'abonnement mensuel a baissé de 14,95 à 9,95 euros.

 

MusicMe représenterait désormais un tiers du chiffre d'affaires d'Apach Network. La cession portera-t-elle uniquement sur MusicMe ou sur l'ensemble de la société, qui a des activités BtoB, sous forme par exemple de partenariats avec des fabricants de bornes interactives en lieux de vente ? Rien ne serait décidé.

 

Pas plus qu'une éventuelle sortie du capital des trois co-fondateurs toujours dirigeants de l'entreprise, qui possèdent 30 % de la société. Les autres actionnaires sont essentiellement des fonds d'investissement : Entrepreneur Venture et Cyber Capital ont investi en 2001, Siparex et OTC Asset Management sont entrés en 2005. "Avec leur modèle économique, les fonds ne peuvent ignorer des propositions intéressantes", rappelle Arnaud Masson.

M6 / Tf1