Malgré la baisse des ventes, AOL redresse ses bénéfices

Sur les trois derniers mois de l'année, le groupe enregistre un résultat net de 66 millions de dollars.

AOL affiche une baisse de son chiffre d'affaires de 26% au quatrième trimestre 2010, à 596 millions de dollars, et sur l'ensemble de l'année 2010, à 2,4 milliards. Au quatrième trimestre 2010, les revenus publicitaires baissent de 29% en base annuelle, à 331,6 millions de dollars, tandis que les ventes d'abonnements se sont tassées de 23%, à 235,9 millions de dollars.

 

Toutefois les ventes sont meilleures qu'anticipées. Et le bénéfice net du groupe s'est établi à 66,2 millions sur les trois derniers mois de l'année, contre 1,4 million l'an dernier, en raison notamment de la vente d'actifs non stratégiques tels que le réseau social Bebo et la messagerie instantanée ICQ ainsi qu'aux réductions de coûts. Selon Tim Armstrong, Directeur général, 2011 pourrait être l'année du retour à la croissance.

 

Depuis sa séparation avec le groupe de média Time Warner en 2009, AOL a choisi de se concentrer davantage sur son activité de régie et de confier une partie de ses contenus à des partenaires premiums, dont les derniers dans le domaine du sport (The Sporting News) et de la santé (Everyday Health). Il s'est récemment lancé dans la publicité locale aux côtés du spécialise de l'e-pub pour petits commerces Yext.

 

Enfin il s'est renforcé dans la publicité via l'acquisition de l'éditeur de services dédiés à la gestion de la publicité en ligne Pictela et se renforce à présent en Europe dans la vidéo en ligne en rachetant Goviral (lire l'article : AOL rachète Goviral pour 97 millions de dollars, du 01/02/2011). Cependant depuis 2008, le groupe envisage de fusionner ses activités éditoriales et de publicité avec Yahoo (lire l'article : AOL pense à fusionner avec Yahoo... depuis 2008, du 06/12/2010)

Résultat net