Les tops et les flops du Web US Facebook, bientôt second site des Etats-Unis

Les 15 plus grosses audiences US ont progressé en moyenne de 8,6 % en un an. Cette croissance est cependant essentiellement due à Bing, le moteur de recherche de Microsoft dont l'audience plus que doublé entre janvier 2010 et janvier 2011. Cette hausse de Bing est surtout due au transfert progressif des audiences des autres moteurs de Microsoft. Sans l'apport de Bing, les audiences du top 15 US n'ont connu qu'une progression moyenne de 1,4 %. Microsoft occupe à lui seul trois autres places dans le top 15 des audiences US avec Live.com (+0,1 %), MSN (+1,7 %) et Microsoft.com (-9,5 %).


Sans surprise, Google conserve la première place du classement américain des audiences. Le moteur qui conserve environ les deux tiers du marché US de la recherche a cependant connu une baisse de près de 6 % du nombre de ses visiteurs uniques (145 millions en janvier 2011) sur un an. Le second site du classement, Yahoo, connaît une baisse similaire (-5,4 %) sur la même période. Youtube, la plate-forme vidéo de Google connaît toujours une croissance à deux chiffres et s'installe à la quatrième place devant Wikipedia.


Les 15 plus gros sites aux Etats-Unis en nombre de visiteurs uniques
SiteVU janv 2010 (millions)VU janv 2011 (millions)Evolution
Source : Compete
Google.com153,7145,1-5,6 %
Yahoo.com139,3131,9-5,4 %
Facebook.com121,2127,55,2 %
Youtube.com96,7111,815,6 %
Bing.com39,683109,4 %
Wikipedia.org76,280,65,7 %
Amazon.com7078,412 %
Live.com7372,90,1 %
Msn.com71721,7 %
Blogspot.com56,562,911,3 %
Ebay.com7262,3-13,5 %
Microsoft.com65,559,3-9,5%
Ask.com55,858,24,4 %
Craigslist.org65,256-14,1 %
Go.com506011,1 %


L'audience de Facebook a continué de progresser en 2010, même si cette croissance n'est plus aux Etats-Unis (+5,4 %) aussi forte qu'en France (près de 30 % de VU en plus sur la même période). Cette hausse permet cependant au réseau social de réduire son écart avec Yahoo. Moins de 5 millions d'utilisateurs séparent désormais les deux plates-formes, une distance que Facebook pourrait rapidement la couvrir avant la fin de l'année, et devenir ainsi le second site des Etats-Unis.

Etats-Unis / Mesure d'audience