Le Bitcoin subit une attaque massive de cybercriminels

Des hackers exploitent un défaut du Bitcoin pour enregistrer de fausses transactions et paralyser les serveurs.

De nombreux échanges de Bitcoins font l'objet d'attaques groupées et subissent des dénis de services, depuis plusieurs heures. Des hackers bombardent en effet les serveurs de requêtes. Ces derniers pourraient mettre plusieurs jours à normaliser leur service. Les porte-monnaie électroniques ne sont pas touchés et aucun Bitcoin n'est perdu, mais des transactions sont annulées par ce bug. Les hackers exploitent une faille dans le système : les transactions de Bitcoin sont enregistrées toutes les dix minutes. En assaillant le serveur de fausses transactions, juste après qu'une transaction réelle ait été demandée, les hackers l'annulent par déni de service. La Fondation Bitcoin a assuré que ses développeurs travaillent pour régler le problème, mais que les utilisateurs les plus assidus pourraient ne plus pouvoir effectuer de transactions pendant quelques jours.

Serveurs / Bitcoins