Loppsi 2 : des sites pourront être bloqués sans décision judiciaire

Un article de la loi Loppsi 2 adopté par les députés prévoit le blocage de sites pédo-pornographiques.

L'Assemblée nationale a créé un précédent important mercredi soir. En votant l'article 4 du projet de loi Loppsi 2, les 27 députés présents ont donné le pouvoir au ministère de l'Intérieur d'imposer aux fournisseurs d'accès de filtrer le Web. Les sites pour le moment concernés sont ceux diffusant des contenus de pornographie enfantine, mais les opposants à cet article craignent de voir tomber dans cette liste noire d'autres types de sites. D'autres estiment inefficace toute mesure de filtrage. Le parti socialise compte saisir le Conseil constitutionnel.

FAI / Internet et les jeunes