Réussir avec les réseaux sociaux Ne pas se laisser happer par les réseaux sociaux

Le dernier risque que les réseaux sociaux font courir à leurs usagers, et dont vous devez être conscient, est le suivant : ils sont addictifs, et peuvent accaparer beaucoup de votre temps inutilement. Ceux d'entre vous qui s'en servent le savent déjà : Facebook, Twitter vous sollicitent sans cesse, et vous font gaspiller un temps précieux.

Saviez-vous que les Français passaient en moyenne 4 heures et 15 minutes sur Facebook par mois ? L'utilisation de ces plates-formes grimpe en flèche : l'institut Nielsen a relevé une hausse de 82 % du temps passé sur les réseaux sociaux depuis l'an dernier. Selon une étude de Mediamétrie, la consultation de ces sites constitue près de 10 % du temps total passé par les internautes sur le Web.

Que fait-on sur les réseaux sociaux ?

 

Principalement rester en contact avec nos familles et nos amis (50,9 %), retrouver des personnes perdues de vue (39,6 %), enrichir notre carnet d'adresses professionnel (29,1 %) et se faire de nouveaux amis (14 %).

On s'y connecte aussi en vue de partager nos passions, d'organiser des événements et de trouver un emploi. On utilise donc les réseaux sociaux à des fins personnelles à 53,7 %, et professionnelles à 11,6 %, ou les deux à la fois à 34,7 %.

Les utilisateurs de Facebook savent bien qu'une fois le doigt mis dans l'engrenage, le site peut s'avérer excessivement chronophage. Une étude du cabinet spécialisé comScore montre que le réseau social totalise 5,1 % du temps passé par les internautes sur Internet.

Facebook et ses pairs peuvent réduire considérablement votre productivité. On a tous en tête l'exemple de l'utilisateur de Facebook constamment connecté, cliquant frénétiquement sur l'onglet ?accueil? pour rafraîchir les nouvelles de ses contacts.

Ce n'est pas sans raison que la plupart des grands groupes interdisent l'accès à ces réseaux : il est donc important d'éviter les pièges chronophages des réseaux sociaux.

 

Comment se prémunir contre cette perte de productivité ?



Le point central, c'est de rationaliser le temps que vous y passez et les tâches que vous y effectuez.

Posez-vous les bonnes questions :

 

Quels objectifs voulez-vous atteindre grâce aux réseaux sociaux ?

 

Souhaitez-vous prendre connaissance dans la minute même de tout ce qui arrive à vos connaissances et relations ? Ou bien, par exemple, trouver des fournisseurs pour atteindre un objectif commercial ?

 

Si vous êtes dans le flux continu, les réseaux sociaux ne cesseront de parasiter vos activités. Ils agiront alors comme un système d'interruptions permanentes, et leur influence sera néfaste. C'est pourquoi vous devez adopter à leur égard une attitude volontaire et disciplinée, et non subir leurs sollicitations.

Il convient ainsi de fixer assez précisément le temps que vous leur allouez. Votre temps de présence sur les réseaux sociaux doit être contrôlé, par exemple, en définissant des plages horaires qui leur seront spécifiquement dédiées.

Cinq conseils pour optimiser son temps sur les réseaux sociaux :


1. Définir son temps de présence (réserver des plages horaires dans votre agenda).

2. Définir ses objectifs de networking (personnel, partenariat pour votre société, etc.).

3. Automatiser certaines tâches (sourcing de contacts Twitter, par exemple).

4. Mesurer vos résultats d'engagement, faire un suivi (voir plus bas pour un exemple concernant l'utilisation d'outils de gestion de la relation client sur Internet).

5. Faire des choix, hiérarchiser, s'imposer un plan d'action, analyser les résultats, tirer les conclusions et réadapter votre plan d'action en conséquence.


 

Facebook / Web 2.0