Quels pays censurent le plus Internet ? Les 10 pires ennemis d'Internet

Sans surprise, les pays qui censurent le plus Internet sont également des dictatures. Dix pays sont qualifies "d'ennemis d'Internet" par Reporters sans frontières. Neuf se trouvent en Asie, auxquels s'ajoute Cuba.


Parmi les moyens les plus utilisés figure la répression de blogueurs et autres dissidents qui s'expriment en ligne. La Chine, le Viêt-nam et l'Iran sont les plus actifs dans ce domaine, avec respectivement 77, 17 et 11 personnes emprisonnées. L'Iran a par exemple arrêté un blogueur de 18 ans et a même condamné à mort deux administrateurs de sites d'opposition en décembre dernier.


Le filtrage d'Internet en lui-même est pratiqué à des degrés variés et selon diverses méthodes. En Corée du Nord par exemple, l'accès Internet n'existe pratiquement pas, réservé à quelques dirigeants du régime.


En Chine, un "pare-feu" à l'échelle du pays empêche d'accéder à une bonne partie du Web. C'est aussi le cas en Birmanie, où deux fournisseurs d'accès sont réservés au pouvoir et un autre à la population, ce qui permet de bloquer le Web à la demande. A Cuba et au Turkménistan, Internet est en réalité un Intranet contrôlé, avec un nombre limité de sites accessibles.


9 des 10 pays qui censurent le plus internet se situent en asie.
9 des 10 pays qui censurent le plus Internet se situent en Asie. © Reporters sans frontières

Autour du même sujet