AOL pourrait se vendre à Microsoft


AOL serait actuellement en train de négocier sa revente. Après avoir quitté le giron de Time Warner en 2009, le portail pourrait rejoindre celui de Microsoft.

Après avoir raté le rachat de Yahoo en 2008, Microsoft mettra-t-il la main sur AOL en 2010 ? Selon le site "Businessinsider.com", Tim Armstrong, le PDG du portail séparé de Time Warner fin 2009 serait actuellement en train de négocier une revente à Microsoft. Microsoft pourrait ainsi fusionner AOL et son propre portail, MSN.

Invité le 4 juin dernier à la conférence D8 organisée par le blog "AllThingsDigital", Tim Armstrong a annoncé être en négociation avec différents acteurs  pour passer un nouvel accord sur la recherche en ligne sur son portail. Google, l'actuel moteur de recherche du groupe fait notamment partie des entreprises avec lesquelles discute AOL. Mais selon Businessinsider, Tim Armstrong serait en réalité en train de négocier une cession d'AOL.

Un rapprochement entre Microsoft et AOL ferait du sens sur plusieurs points. Il permettrait à Microsoft d'intégrer son moteur Bing en lieu et place de Google sur AOL pour récupérer la part de ce dernier dans la recherche (environ 2,4 %, aux Etats-Unis) et atteindre près de 14 % de part de marché aux Etats-Unis, selon Comscore. En fusionnant MSN et AOL Microsoft pourrait par ailleurs réaliser des économies d'échelle.

Ce n'est pas la première fois que Microsoft chercherait à mettre la main sur AOL. En 2006, les deux groupes avaient été en discussions dans le but de conclure une prise de participation de Microsoft dans AOL. C'est finalement Google, devenu le moteur de recherche par défaut d'AOL, qui avait à l'époque acquit 5 % du capital d'AOL en échange d'un milliard de dollars en cash. Des discussions informelles avaient par ailleurs eu lieu en 2008 entre Microsoft et AOL après l'échec de l'OPA de Microsoft sur Yahoo.

Microsoft / Moteur de recherche