Les chiffres clés du Web américain Portails et webmails victimes du succès de Facebook

fréquentation par catégorie de sites.
Fréquentation par catégorie de sites. © comScore

Si les sites de Google et ceux de Yahoo attirent encore davantage de visiteurs que Facebook, le réseau social a pris la tête du Web américain en termes de temps passé. Au cours de l'été, il a doublé Yahoo, qui a lui-même été doublé par Google.

Un dynamisme qui explique à lui seul celui de la catégorie "réseau social", qui a doublé les messageries et les sites de divertissement. Le recul des services de courriel s'explique d'ailleurs en grande partie par celui de Facebook et des autres réseaux sociaux. L'usage des webmails a ainsi baissé de 8 % en un an, selon comScore, et même de 59 % chez les 12-17 ans. Autre déclin, celui de la catégorie reine des portails.

Google / Réseaux sociaux