Le crowdfunding immobilier prend son envol en France Circonscrire les risques

Au-delà de la promesse d'un rendement de 8 à 12% environ, il existe un enjeu majeur pour les plateformes : donner confiance aux investisseurs et circonscrire les risques. La sélection des projets est notamment une étape extrêmement importante. Anaxago s'est ainsi associé au groupe d'assurance construction SFS, qui a assuré plus de 10 000 opérations de promotion depuis 2002, et a créé un comité qui évalue les risques de chaque projet : niveau de commercialisation, garanties financières, permis de construire déposé et purgé de tout recours... Moins de 5% des projets reçus sont finalement sélectionnés.

joachim dupont, ceo d'anaxago.
Joachim Dupont, CEO d'Anaxago. © S. de P. Anaxago

"Le risque de perte en capital total est de toute façon plus faible dans l'immobilier que pour d'autres projets, souligne Joachim Dupont, CEO. La construction ira jusqu'au bout, même si, dans le pire des cas, cela se passe dans des conditions désastreuses, avec des logements vendus moins chers que prévus par exemple." Un avis partagé par Jean-Baptiste Vayleux, de Lymo : "Sur un support immobilier, le risque perçu et réel est bien moindre que d'autres investissements. Si tout rate, la société est toujours propriétaire d'un terrain."

Du boursicoteur au gros investisseur

Sur la plateforme spécialisée Lymo, le ticket moyen s'élève autour de 3 000 euros. "Le profil de l'investisseur est le même que celui du boursicoteur : 90% sont des hommes, majoritairement des CSP+, qui aiment placer dynamiquement leur argent", décrit Jean-Baptiste Vayleux. Le Directeur général refuse les gros investissements : "J'ai déjà refusé un ticket à 54 000 euros. Nous n'irons pas au-dessus de 15 000 : cela va à l'encontre de notre philosophie. Tout l'enjeu est de financer par la foule, alors si un seul investisseur apporte la quasi-totalité des fonds levés, cela n'a plus de sens..." Sur Anaxago, le son de cloche diffère : sur des promotions immobilières bien plus importantes, le ticket moyen est très élevé, autour de 100 ou 150 000 euros, et les investissements peuvent monter jusqu'à un million d'euros.

Crowdfunding / Investisseur