Jean-Yves Lafesse part en guerre contre les plate-formes vidéo

Après avoir poursuivi des particuliers et obtenu la condamnation de deux pirates (l'un a versé une amende de 3.500 euros et l'autre une amende de 20.000 euros), Jean-Yves Lafesse s'en prend aux hébergeurs de vidéos pirates. Parmi les plates-formes assignées devant le Tribunal de grande instance de Paris figure Youtube auquel le comique réclame 8 millions d'euros dont 2 au titre du préjudice moral. Même procédure contre DailyMotion à qui Jean-Yves Lafesse réclame 1,5 million d'euros ou contre Myspace. Des accusations que les plates-formes de téléchargement récusent arguant que les utilisateurs sont les seuls responsables des contenus qu'ils mettent à disposition des internautes.

DailyMotion / MySpace