Google Panda dope les résultats de Demand Media

La ferme de contenus publie des résultats trimestriels meilleurs que prévus, semblant profiter du changement d'algorithme de Google.

Le Panda de Google n'a pas griffé Demand Media. Alors que le moteur de recherche a modifié au premier trimestre son algorithme, pénalisant de nombreux sites aux contenus jugés de mauvaise qualité, l'inventeur du modèle de la "ferme de contenus" poursuit sa forte croissance. Avec un chiffre d'affaires de 79,5 millions de dollars sur le trimestre, en hausse annuelle de 48 %, la société devance les prévisions des analystes. La perte nette se creuse cependant, à 5,6 millions de dollars.

La croissance est surtout alimentée par l'activité d'édition. Celle-ci a généré 51,9 millions de dollars, en hausse annuelle de 72 %, contre 27,7 millions pour l'activité de bureau d'enregistrement de noms de domaine. Le principal site de la société, eHow.com, n'a pas trop souffert de l'arrivée de Panda. Après une baisse de près de 4 % en février, selon Compete.com, son audience a bondi de 17 % en mars, pour atteindre 49,8 millions de visiteurs uniques. Demand Media dit avoir fait des changements pour améliorer la qualité de ses articles.

Ces bons résultats pourraient convaincre les investisseurs, qui avaient craint les conséquences de Panda sur l'activité de Demand Media. Le cours de l'action avait baissé de plus de 30 % depuis son entrée en Bourse en janvier (Lire : "Demand Media réussit son introduction sur le Nasdaq", du 26/01/11). Pour le deuxième trimestre 2011, la société prévoit cependant un chiffre d'affaires inférieur à celui du premier. Elle table en effet sur une fourchette entre 73,5 et 77,5 millions de dollars, et sur une perte opérationnelle entre 0,6 et 2,1 millions.

Google / Résultats financiers