1999-2009 : dix ans de Web français à la loupe 2002 : Free préfigure l'offre triple play avec sa box

le premier modèle de freebox
Le premier modèle de Freebox © Iliad

Free, dernier FAI français indépendant qui se dispute avec Tiscali la place du numéro trois du marché derrière Wanadoo et AOL, ne pouvait rater longtemps la ruée vers l'ADSL... Mais en bon trublion des télécoms, il va imposer une offre qui deviendra structurante pour le marché. Dès 2001, Free commence à travailler sur le développement d'un boîtier numérique aux multiples ressources, qu'il compte distribuer à ses abonnés ADSL dégroupés. En 2002, l'opérateur lance sa "Freebox". A la fois modem, terminal téléphonique et télévision, la "Freebox" est à l'image du FAI alternatif : ambitieuse. Free parvient également à se distinguer en lançant une offre haut débit à 29,99 euros par mois alors que la concurrence en demande près du double. La France compte alors 1,7 million d'abonnement à l'Internet haut débit, contre 7,5 millions d'abonnements bas débit. 

 

2002, c'est aussi :

 Vivendi qui cède les activités européennes de Vizzavi à Vodafone ;  

 La France qui compte 23 millions d'internautes ; 

 Marc Simoncini quitte la direction d'iFrance et lance Meetic.fr ; 

 Le Groupe Arnault et Dexia qui cèdent Zebank au britannique Egg pour 8 millions d'euros. Axa rachète Banque Directe pour 60 millions d'euros ;  

 Le titre Lycos France qui est délisté du Nouveau Marché ; 

 CanalWeb qui est placé en liquidation judiciaire ; 

 Les SMS plus, des numéros courts surtaxés qui se lancent en France ;

Free / Tiscali