Dossier spécial : les 10 ans de Google Ces moteurs que Google a (presque) anéantis...

les logos de quelques concurrents de google
Les logos de quelques concurrents de Google © DR

Longue est la liste des moteurs de recherche qui n'ont pas résisté à l'ascension de Google et à la pertinence de son algorithme. Altavista, première victime majeure, tombe en 2003. Lancé en décembre 1995, il dispose alors de l'index de sites le plus étoffé, ce qui le rend instantanément populaire. Face à la puissance de l'algorithme de Google, la stratégie de portail développée par Altavista ne tient pas la route. En 2003, Overture rachète le moteur, avant d'être lui-même racheté par Yahoo l'année suivante. Le modèle en portail d'Excite, mis au point en 1995 par des étudiants de Stanford, avait déjà pavé la voie, en déposant le bilan en 2001. 

 

Inktomi, également né à l'université de Berkeley en 1996 connaîtra également son heure de gloire en devenant un temps, le moteur de recherche le plus populaire devant Altavista. L'arrivé de Google mettra également un terme à son succès. Comme Altavista, il sera finalement racheté par Yahoo en 2004, alors que le portail violet cherche à se différencier de Google en adoptant une autre technologie de recherche. 

 

HotBot fut aussi un des moteurs emblématiques du Web avant de disparaître sous la concurrence. Lancé en mai 1996 en tant que service du magazine "Wired", HotBot fut finalement racheté par Lycos en 1998. Ce dernier, créé en 1994 par deux étudiants de l'université de Carnegie Mellon adoptera également une stratégie de portail. Il deviendra le site le plus visité dans le monde en 1999, avant d'être revendu à l'espagnol Terra Networks puis au sud-coréen Daum Communications en 2004. Depuis Lycos utilise la technologie de liens sponsorisés de Google. 

 

Ask Jeeves a également pâtit de la concurrence de Google. Ce moteur voit le jour à Berkeley en 1996 sur une idée originale : l'internaute peut poser sa question en langage naturel à un majordome virtuel, Jeeves. La société est rachetée en 2005 par InterActiveCorp. Jeeves prendra finalement sa retraite en 2006, pour être remplacé un an plus tard par Ask3D en 2007, utilisant la technologie de liens sponsorisés de Google. Les ambitions d'Ask ne sont plus de dépasser Google mais d'entrer dans le top 3 des moteurs, en plaidant pour plus de diversité dans la recherche sur le Web. 

 

Yahoo reste un des seuls pionniers du Web encore vaillant. Lancé en 1994 par deux étudiants de Stanford sous forme d'annuaire, il devient en quelques mois l'un des portails les plus utilisés au monde. En 2000 cependant, lorsque Google est élu "meilleur moteur de recherche de l'année" par Searchenginewatch.com, Yahoo le choisit pour son portail, lui assurant du même coup une énorme publicité. Yahoo attendra 2004 pour lancer son propre moteur, basé notamment sur ses rachats Altavista et Inktomi. 

Google