Dossier spécial : les 10 ans de Google Les dix plus gros rachats de Google

 DoubleClick (3,1 milliards de dollars) 

DoubleClick tombe dans l'escarcelle de Google en avril 2007, au grand dam de Microsoft qui était également sur les rangs. Avec un chiffre d'affaires estimé à 250 millions de dollars en 2006, Doubleclick a développé la technologie DART qui permet aux annonceurs, éditeurs de site et agences de Web marketing de piloter à la performance et de contextualiser des campagnes de bannières publicitaires. Déjà leader sur le marché des liens sponsorisés, Google conforte ainsi sa position dans la perspective d'une forte progression du marché publicitaire.

 Youtube (1,65 milliard de dollars) 

Quand Google acquiert Youtube en octobre 2006, c'est pour reprendre la main sur un secteur où il est largement dépassé. Au moment du rachat, Youtube détenait 46 % des parts du marché des plates-formes de diffusion de vidéo loin devant Google et ses 11 %. Habitué jusque-là à des rachats de start-ups à des prix modiques, Google n'a pas hésité à payer le prix fort pour ne pas se laisser prendre de vitesse sur ce marché grand public.

 Postini (625 millions de dollars) 

Avec Postini, acquis en juillet 2007, Google vise la sécurisation de sa suite Google Apps qui regroupe le service de messagerie électronique Gmail, l'agenda partagé, la messagerie instantanée, la voix sur IP de son offre Google Talk, ainsi que la fonctionnalité de création de sites Web personnalisables Start Page. 

 

  Begun (140 millions d'euros) 

Pour suivre la forte croissance de la publicité en ligne en Russie (+ 50 % par an selon Rambler), Google a acquis Begun au début de l'été 2008 le service de publicité contextuelle de Rambler Media, propriétaire anglo-saxon du portail éponyme russe. La transaction devrait être bouclée à l'automne. 

 

 Applied Semantics (102 millions de dollars) 

Applied Semantics a été la première acquisition d'importance réalisée par Google, en avril 2003. Cet éditeur de logiciels a notamment développé une technologie de ciblage publicitaire basée sur l'analyse du contenu des sites Internet. C'est elle qui est à l'origine du programme AdSense.

 dMarc Broadcasting (102 millions de dollars) 

Acquis en janvier 2006, dMarc Broadcasting est un fournisseur de solutions digitales pour l'industrie de la radio : il fait l'intermédiaire entre les annonceurs et les stations de radio, via une plate-forme publicitaire automatisée. Cette acquisition a donné lieu au lancement de AudioAds. Des primes à la performance pourraient faire grimper le montant global du rachat à 1,14 milliard de dollars d'ici 2009. 


 FeedBurner (100 millions de dollars) 

Créée en 2003 et rachetée en juin 2007 Feedburner est une société spécialisée dans la distribution et la monétisation de contenus par fils RSS. Un secteur nouveau pour Google, qui, selon la presse américaine, aurait rapporté 15 millions de dollars de chiffre d'affaires à Feedburner en 2006.

 GrandCentral (45 millions de dollars) 

Créé en septembre 2006 et acquis en juillet 2007, GrandCentral est un service Web américain de gestion des communications téléphoniques. Son concept est de proposer un guichet unique, avec un même numéro et une même boîte vocale pour l'ensemble des téléphones des utilisateurs. Son fondateur est un français, Vincent Paquet, qui précédemment avait lancé un service de VoIP, racheté par Yahoo en juin 2005.

 Endoxon (28 millions de dollars) 

Google n'a pas acquis l'intégralité de la société Suisse Endoxon spécialisée dans les services cartographiques et de géolocalisation. La société a néanmoins racheté en décembre 2006 les filiales Web et mobile de la société basée à Lucerne. Via cette acquisition, le moteur cherchait à renforcer ses services Google Maps et Earth.

Google / Chiffre d'affaires