Extraits de "La méthode Google" Google Telecom serait l'opérateur idéal

"Google Telecom devrait nous aider à faire ce que nous voulons faire"

"... À quoi pourrait bien ressembler un opérateur de télécommunications idéal - appelons-le Google Telecom ? D'abord et avant tout, cette entreprise devrait se comporter en plate-forme et avoir pour mission de nous aider à faire ce que nous voulons faire. C'est-à-dire ne pas se contenter de passer des coups de fil et de consommer des contenus en ligne. Il faudrait laisser de côté les tuyaux et aider les clients à créer, partager et faire des affaires. Un tel opérateur se devrait d'être au coeur de nos ambitions électroniques. De même que Google a fait l'acquisition de Blogger pour offrir un service de publication de contenus, ou de YouTube pour permettre la diffusion de vidéos, sa filiale télécom serait la plate-forme technique personnelle de ses clients et offrirait des outils de création de contenus, de produits et même d'entreprises. Si nous, clients, nous réussissons, Google Telecom réussit également.

Même si nous n'avons pas d'ambitions aussi créatives, Google devrait quand même fournir une infinité de services accessibles depuis notre nuage électronique personnel. Google propose déjà un tel service avec Gmail - le meilleur webmail et anti-spam que je connaisse -, Google Docs - un service en ligne gratuit et collaboratif de traitement de texte et de tableur -, Google Calendar, Google Maps et Google Apps. Si Google était mon opérateur de télécommunications, je m'attendrais à ce qu'elle me propose des outils me permettant de partager des informations avec mes voisins (ce que les journaux locaux devraient faire également). Il faudrait que je puisse rechercher des informations locales dans ma ville et les environs. Google s'est déjà lancée dans des outils locaux, par le biais de Google Maps, de son service d'information et de ses petites annonces. Mais imaginez une minute que Google devienne réellement locale et qu'elle propose des services locaux sur mesure pour chaque quartier, chaque bureau, voire chaque maison et chaque famille.

Google Telecom serait une entreprise ouverte. C'en serait terminé du bon vieux temps où les opérateurs gagnaient de l'argent en se contentant de dire à leurs clients ce qu'ils ne pouvaient pas faire (vous ne pouvez pas dépasser tel plafond de téléchargement vous ne pouvez pas regarder en vidéo à la demande telle émission que vous avez déjà payée sans payer à nouveau des frais supplémentaires, vous ne pouvez pas connecter plus de tant de téléviseurs sans payer plus cher, vous ne pouvez pas regarder la télévision sans utiliser telle ou telle box, vous ne pouvez pas vous abonner à vos chaînes préférées sans prendre des bouquets hors de prix, vous ne pouvez pas réserver un créneau horaire précis pour le passage du technicien...). Google sait bien que plus nous utiliserons l'internet, plus nous en tirerons parti et mieux elle se portera... "

Google