Les internautes mal informés et lésés par les DRM

Selon une étude réalisée par l'UFC-Que Choisir, 92 % des acheteurs de musique en ligne veulent pouvoir lire les titres sur des baladeurs de marques différentes. Une utilisation pourtant rendue impossible par les DRM. Qui plus est, ces consommateurs ont été mal informés des restrictions imposées par les DRM. 65 % des sondés pensaient pouvoir lire les fichiers sur différentes marques de matériel sans aucune contrainte. Et 72 % des utilisateurs d'iPod pensent qu'ils peuvent écouter de la musique achetée sur une autre plate-forme que celle d'iTunes. Enfin, alors que 82 % des sondés utilisent un baladeur numérique, 20 % ont déjà acheté de la musique sans pouvoir l'écouter sur leur terminal. L'étude de l'UFC-Que Choisir a été réalisée auprès de 803 internautes de 15 ans et plus ayant déjà acheté de la musique sur une plate-forme commerciale sur Internet.

DRM