Droit à l'oubli : NKM demande leur avis aux internautes

Nathalie Kosciusko-Morizet lance une consultation publique sur le droit à l'oubli numérique qui devrait aboutir à la rédaction d'une charte d'engagements. Pour cela, le ministère profite du lancement du site Prospective-numerique.gouv.fr pour ouvrir un espace contributif sur lequel les internautes pourront notamment évaluer les premières pistes de la charte et y contribuer en apportant leurs propres idées. Cette charte a deux objectifs : faciliter la suppression d'informations personnelles sur la demande des internautes et améliorer la transparence de l'utilisation commerciale des données personnelles.

Nathalie Kosciusko-Morizet