Très connu des Français, Twitter reste encore peu utilisé Les 25-34 ans sont les plus sceptiques

Contrairement aux idées reçues, l'adhésion au microblogging n'augmente pas lorsque l'âge diminue. Certes, les 15-24 ans sont les plus convaincus de l'utilité de Twitter (74 %). Mais les moins convaincus ne sont pas les plus âgés : ce sont les 25-34 ans. Parmi eux, 10 % estiment même que la plate-forme ne constitue pas du tout un outil utile. L'autre classe d'âge à considérer la plate-forme la plus utile est celle des 50-64 ans.

 

Autre surprise : la région parisienne est la deuxième zone géographique la moins convaincue par l'utilité du service (61 %), juste derrière le Sud-Ouest (60 %). La région française la plus persuadée de l'utilité de Twitter est le Nord-Est (68 %), devant le Sud-Est (64 %) et le Nord-Ouest (63 %).

Web 2.0 / Réseaux sociaux