Eric Wahlforss (SoundCloud) "Je ne vois pas ce qui nous empêcherait de compter un milliard d'utilisateurs"

Alors que les rumeurs ont évoqué l'échec du rachat de SoundCloud par Twitter, son cofondateur évoque le futur du service de musique en ligne.

JDN. Comment est née SoundCloud et quel en est le concept ?

eric wahlforss 275
Eric Wahlforss, cofondateur et CTO de Soundcloud. © S. de P. Soundcloud

Eric Wahlforss. Moi et mon cofondateur (Alexander Ljung) sommes à la base des musiciens. Lorsque nous avons fondé Soundcloud en 2007, nous étions frustrés de ne pas pouvoir partager simplement notre musique avec nos fans. Soundcloud est une plateforme sociale qui se distingue par le fait que les artistes sont des membres à part entière de notre communauté. La conséquence directe est que nous possédons l'un des catalogues de musique les plus divers et varié du web. Vous pouvez écouter tous types d'artistes, de ceux qui commencent tout juste à émerger à d'autres déjà établis.

Je précise tout de même que notre contenu audio ne se limite pas uniquement à la musique et s'étend également aux podcasts ou encore aux chaînes de radios. D'origine suédoise, nous avons choisi de créer notre entreprise à Berlin. Celle-ci compte aujourd'hui 230 employés, dont un tiers sont basés aux US.

 

Comment Soundcloud se différencie t-elle des autres plateformes de streaming musical, comme par exemple Spotify ?

La première grande différence est que nous sommes une plateforme dédiée aux créateurs. Par exemple, beaucoup d'artistes utilisent Soundcloud comme un moyen d'être en contact direct avec leurs fans. Il n'est donc pas rare qu'ils y diffusent leur musique en premier, avant de le faire sur d'autres plateformes. Nous leur mettons également à disposition différents outils et fonctionnalités comme par exemple la possibilité de pouvoir ajouter des commentaires sur une ou plusieurs parties d'un morceau. Enfin, un créateur a également la possibilité de republier sur sa propre page le contenu d'un autre artiste pour en faire la promotion.

 

Comment la plateforme a t-elle évolué au fil des années ?

"Soundcloud a été conçu pour les créateurs"

Lorsque nous avons conçu Soundcloud, nous avons d'abord pensé la plateforme pour des professionnels tels que nous. Notre but était alors de résoudre nos propres problèmes. Puis nous avons réalisé que ce que les artistes souhaitaient avant toute autre chose, c'était de pouvoir partager leur musique avec la plus large audience possible. Ces trois dernières années nous avons donc œuvré dans ce sens en essayant de rendre notre produit le plus simple d'utilisation possible, avec l'objectif d'en faire une véritable plateforme d'écoute. Nous avons par exemple récemment conclu un partenariat avec Twitter pour permettre une meilleure intégration. Ce sont aujourd'hui plus de 175 millions d'utilisateurs uniquement qui, chaque mois, écoutent de la musique sur notre plateforme. Près de 12 heures de musique sont uploadées chaque minute ! La troisième étape pour nous est désormais celle de la monétisation.

 

Sur quoi repose justement votre modèle de revenus ?

Nous allons continuer à développer notre audience mais il est désormais important pour nous d'aider les artistes à tirer des revenus de leur activité sur Soundcloud. Notre modèle de revenus se décompose en fait en plusieurs sources. Nous proposons d'abord une offre premium aux créateurs, leur permettant de bénéficier des fonctionnalités et statistiques supplémentaires mais aussi de plus d'espace de stockage.

Nous avons aussi lancé il y a quelques mois notre premier programme publicitaire, baptisé "On Soundcloud" aux Etats-Unis, à travers lequel nous proposons à des annonceurs de lancer des campagnes publicitaires. Nous travaillons déjà avec de grandes marques telles que Jaguar ou encore Red Bull, Enfin, en plus de ce modèle publicitaire, nous prévoyons également de lancer dans la première moitié de l'année prochaine une offre sur abonnement dont une partie des revenus générés sera partagée avec les artistes et les détenteurs de droits d'auteur.

 

En quoi consiste le programme "On Soundcloud" ?

"Nous lancerons en 2015 une offre sur abonnement"

Nous avons lancé ce programme avec une vingtaine de partenaires il y a 3 mois et nous en comptons aujourd'hui plus de 45. Parmi eux, des labels importants, comme Warner Music, mais des studios indépendants, des créateurs de podcasts et même des artistes. Ainsi, si un utilisateur américain écoute du contenu audio créé par l'un de ces partenaires affiliés au programme, il se peut qu'il entende ou voit de la publicité.

 

Quels seront les avantages de ceux qui souscriront à un abonnement ?

Je ne peux pas encore donner tous les détails car nous travaillons encore actuellement à la conception de cette offre. Mais il est possible que ceux qui souscriront à un abonnement puissent bénéficier de fonctionnalités additionnelles ou ne pas voir de publicité, ou en tout cas moins que les autres utilisateurs. 

 

Un mot sur ce partenariat signé avec Warner Music Group qui a été annoncé début novembre. Quelles en sont les conditions ?

Warner peut utiliser notre plateforme comme bon lui semble. Tout comme un artiste peut d'ailleurs choisir de diffuser l'ensemble de ses morceaux sur la plateforme ou seulement une partie.

 

Vous avez longtemps été en négociation avec les majors. Comment avez-vous réussi à convaincre Warner Music ? Où en sont les autres discussions en cours ?

En réalité, nous travaillions déjà avec Warner depuis plusieurs années. Cet accord a simplement été une évolution naturelle de notre collaboration, mettant désormais l'accent sur la question de la monétisation des contenus. Je ne peux pas faire de commentaires spécifiques sur les autres négociations mais ce que je peux dire c'est que notre programme de partenaires est ouvert et que des discussions sont toujours en cours. Il faut noter que notre nombre de partenaires s'accroit rapidement. L'opportunité de pouvoir générer des revenus pour un artiste, alors même que nous comptons des millions d'utilisateurs et que nous pouvons en viser un milliard dans les prochaines années, est énorme.

 

Comment comptez-vous atteindre un tel nombre d'utilisateurs ?

"Mon conseil aux entrepreneurs ? Venez à Berlin ! "

Je ne vois pas ce qui empêcherait notre plateforme de compter un milliard d'utilisateurs. Nous en comptons presque 200 millions aujourd'hui et ce nombre croit chaque mois. De plus en plus de personnes écoutent de la musique, notamment sur leur téléphone. Notre objectif est de devenir cette plateforme globale qui permettra aux artistes de tirer des revenus de leur activité.

 

Que répondez-vous à ceux qui disent que la musique devrait être gratuite sur le web ?

Je ne suis pas d'accord. Au contraire, je pense que le futur réserve de belles choses aux artistes et aux créateurs. Il leur est désormais possible de diffuser leur contenu sur Internet tout en étant capable d'en tirer des revenus à partir de différentes plateformes. Je pense à Kickstarter ou encore Patreon, mais aussi évidemment à Soundcloud.

 

Quel serait votre conseil n°1 à destination des entrepreneurs ?

Venez à Berlin ! Beaucoup de start-up y sont aujourd'hui créées. L'esprit entrepreneurial et la créativité de cette ville, notamment en matière de musique, nous ont poussé à y installer Soundcloud. Un entrepreneur devrait, à mes yeux, profiter de la mobilité offerte par l'Europe pour essayer différentes villes et voir celle qui lui convient le mieux.

 

Eric Wahlforss est le cofondateur et CTO de Soundcloud. Evoluant dans le secteur du web depuis 1995, il a notamment travaillé pour Gate5 (racheté par Nokia en 2007). Il est diplômé d'un Master en économie industrielle du Royal Institute of Technology de Stockholm. Il est également musicien, plus connu sous son nom d'artiste "Forss".

Musique en ligne / Internet et les jeunes