Des usages encore présents

a fin 2011, 37% des 420 000 utilisateurs restants du minitel s'en servaient pour
A fin 2011, 37% des 420 000 utilisateurs restants du Minitel s'en servaient pour accéder à des services pratiques © S. de P. Orange
Les 420 000 derniers utilisateurs du Minitel à fin 2011 continuent de s'en servir pour accéder à leurs services préférés. Par le passé, la tendance fut telle que les premiers acteurs de l'Internet comme AltaVista et Yahoo ont même lancé leurs propres services, en 2002.

Ce sont toujours les services pratiques qui étaient utilisés à fin 2011 (37%) et notamment les services événementialisés, comme la consultation des résultats du BAC, le calcul d'impôts ainsi que les traditionnels services de météos. Viennent ensuite les services pros (27%) ainsi que les services bancaires (23%). Les services ludiques, comprenant le Minitel rose ne représentant plus que 13% des consultations.

En 2000, le Minitel est utilisé par encore 25 millions de français, sur 60 millions d'habitants et le parc de terminaux atteignait alors 9 millions d'unités. Quatre ans plus tard et suite à l'essor du Web, France Télécom créait une filière de recyclage de terminaux.