Kima, Jaïna, Isai : quel bilan un an après ? Isai : 4 opérations en post-amorçage

Contrairement à Kima et Jaïna, Isai n'investit pas la seule fortune d'un entrepreneur Internet. Fondé fin 2008 par quatre d'entre eux (Pierre Kosciusko-Morizet, Geoffroy Roux de Bezieux, Stéphane Treppoz et Ouriel Ohayon), il a sous gestion les investissements d'une soixantaine d'entrepreneurs du Web. S'y ajoutent trois "institutionnels" : Crédit Mutuel Arkéa, CDC Entreprises et XAnge Private Equity.


jean-david chamboredon
Jean-David Chamboredon © S. de P. Isai

Cette structure rapproche Isai d'un fonds d'investissement traditionnel, tout comme son positionnement sur le post-amorçage. "En investissant dans des business lancés, nous répondons aux besoins des entrepreneurs qui ont du mal à faire des premiers tours", assure Jean-David Chamboredon, président exécutif d'Isai Gestion.


Avec un ticket moyen supérieur au million d'euros, Isai limite le nombre de ses investissements. Pour sa première année, il a adopté le rythme d'un par trimestre, et n'a pas l'intention d'accélérer.


Plus que des secteurs Internet particuliers, Isai recherche certains modèles économiques. A commencer par celui de la place de marché, dans lequel le site Web n'est qu'un intermédiaire. "Ce modèle progressif ne coûte pas cher au début et permet de gagner de l'argent rapidement. Ce n'est pas le "tout ou rien" de certains modèles, dans lesquels soit on est leader soit on disparaît", explique Jean-David Chamboredon, qui ne s'interdit pas cependant d'investir dans d'autres modèles.


Autres atouts pour une jeune pousse cherchant à lever auprès d'Isai, être tournée vers les consommateurs ou les petites entreprises, et se situer sur un marché fragmenté avec plusieurs petits acteurs.

Côté géographie, la France devrait rester au centre de l'attention d'Isai. "Notre mandat est de soutenir des entrepreneurs français", indique Jean-David Chamboredon, avant d'ajouter "même s'ils peuvent être installés hors de France".

 

Les investissements d'Isai
SociétéMontant
Source : Isai
Covoiturage.fr1,1 million €
Instant Luxe0,65 million €
Commerce GuysEntre 1 et 1,3 million €
Evaneos1,25 million €

Capital risque / Levée de fonds