Les fonds d'investissement des grandes entreprises IT Nokia Growth Partners investit dans son écosystème

Né en 2004, Nokia Growth Partners présente la particularité de disposer de deux activités spécifiques : un fonds d'investissement classique de 250 millions de dollars et un fonds destiné à alimenter d'autres fonds - fonds de fonds - doté de 100 millions dollars dont le but est d'encourager l'innovation mobile grâce à des partenariats avec des partenaires acteurs du capital risque.

 

ngp a participé à trois tour de table de vivotech, qui a levé 24 millions de
NGP a participé à trois tour de table de VivoTech, qui a levé 24 millions de dollars en juin © Capture d'écran / VivoTech

Le portefeuille du fonds d'investissement classique de Nokia comprend aujourd'hui 24 sociétés à état d'un stade de développement avancé. Les investissements de Nokia Growth Partners (NGP) sont principalement en troisième tour. Plus précisément, il semble que NGP n'intervient jamais en amorçage ou dans les premiers tours de table institutionnels, et injecte donc de la valeur dans des sociétés ayant déjà un potentiel de développement, notamment dans l'e-marketing et les technologies de communication en champ proche (NFC). Une stratégie convergeant donc vers des logiques d'optimisation de solutions marketing en point de vente, comme peut en témoigner l'investissement dans Verve Wireless, qui fournit des outils pour monétiser les médias grâce à de la publicité géolocalisée. Sponsorpay fournit des outils de publicité en ligne, et de monétisation virtuelle. Du côté des technologies NFC, Nokia Growth Partners a investi à trois reprises dans Vivotech, fournisseur de technologies et logiciels de paiement mobile.

 

Cibler les marchés asiatiques

beijing feixiangren information technology,
Beijing Feixiangren Information Technology, © Capture d'écran / Ganji.com

L'ambition affichée du fonds d'investissement ne se réduit pas à l'Europe ou à l'Amérique du Nord. Déjà sept investissements ont été effectués en Inde et en Chine, soit un tiers des opérations du fonds. Ces investissements dans les marchés émergents ciblent des sociétés toutefois plus diverses, comme des groupes d'informations indiens (Quickr India, Network 18) et chinois (Beijing Feixiangren Information Technology). En investissant dans Beijing Feixiangren Information Technology, Nokia a notamment pris des parts dans le réseau de petites annonces localisées Ganji.com, qui développe un réseau social mobile. NGP a également investi dans Madhouse, un réseau téléphonique mobile chinois et dans UC Mobile, un fournisseur de navigateur Web mobile.

Capital risque / Levée de fonds