Google rejette une résolution en faveur de la liberté d'expression

Une résolution en faveur de la liberté d'expression présentée par un des actionnaires de Google, le fonds de pension des fonctionnaires de la ville de New-York, a été refusée par les autres actionnaires. Son contenu définissait les principes que devraient respecter les sociétés du secteur Internet qui exercent une activité dans l'un des 13 pays "qui censurent Internet" identifiés par l'association Reporters Sans Frontières. Le responsable juridique de Google, David Drummond, a indiqué que la fermeture du site chinois Google.cn limiterait encore plus l'accès à l'information, bien qu'il soit censuré par les autorités locales. Eric Schmidt, le PDG de Google a également indiqué que les contenus censurés ne représentaient que 1 % des résultats du moteur de recherche.

Google / Moteur de recherche