Google lance un outil pour feuilleter la presse en ligne


Avec Fast Flip, Google présente un Google Actualités évolué, proposant une image de la page de l'article tel qu'elle est diffusée sur le site du journal. Pas sûr que l'initiative plaise à tous les éditeurs.

Google a dévoilé "Fast Flip", un outil de lecture permettant de passer en revue les articles d'une quarantaine de journaux partenaires, tels que le Washington Post, Elle, Marie Claire, ou le New York Times. Sur le site (en bêta) Fastflip.googlelabs.com, l'utilisateur accède aux contenus en filtrant par thème ou par titre de presse.

Il peut ensuite visionner une série d'articles, comme s'il feuilletait un journal. Sur chaque page, Google affiche le début de l'article sous la forme d'une image de la page du site Web éditeur. Si l'article l'intéresse et qu'il veut lire la suite, un simple clic sur la page renvoie vers le site en question.

Reste à savoir comment réagiront les éditeurs. Sur le principe, Fast Flip n'est autre qu'un Google News proposant encore plus de contenus d'un même article (et sa mise en page). Cependant, le problème dénoncé par certains éditeurs reste entier : Google parasite leur audience ainsi que leurs ressources publicitaires en captant un trafic qui échappe à leurs pages d'accueil. En l'occurrence, en proposant des images des pages des sites éditeurs, et non la page elle-même, l'utilisateur ne peut cliquer sur les espaces publicitaires des éditeurs, lorsqu'il y en a. Google va même jusqu'à proposer ses propres espaces publicitaires à côté des aperçus des sites d'info.

Google / Media