US : Google nie avoir transgressé la loi pour Street View

Lundi 7 juin, Google a indiqué n'avoir pas transgressé la loi en collectant des données pour son service Street View, en réponse aux requêtes de l'avocat général du Connecticut et de celui du Missouri qui l'ont sommé de s'expliquer. Le mois dernier, le géant américain avait admis avoir collecté par erreur des données personnelles via Wi-Fi dans plus de trente pays. Les Etats-Unis ne sont pas les seuls à avoir demandé des explications au moteur de recherche. L'Allemagne, l'Australie, la République Tchèque et même la France ont eux-mêmes lancé des enquêtes (lire l'article La Cnil enquête sur l'affaire Google Street View, du 19/05/2010).

Juridique / Etats-Unis