Google accusé de financer des sites pirates

Selon le Wall Street Journal, plusieurs groupes de médias américains (News Corp, Viacom, Sony, NBC Universal…) accuseraient Google de financer des sites de vidéos pirates par le biais de la publicité. Ainsi, les responsables de plusieurs des sites concernés ont reconnu avoir touché 1,1 million de dollars de ressources publicitaires entre 2003 et 2005. Google, qui nie avoir été au courant des activités de ces sites, a assuré prendre les dispositions nécessaires pour que cette situation ne puisse se reproduire.

Google