Hachette Livre veut ouvrir Numilog à d'autres éditeurs


Contre le projet Google Books, Hachette Livre propose de fédérer les éditeurs français autour de sa plate-forme de livres numériques, Numilog.

Le 7 octobre prochain, la justice américaine devrait rendre sa décision quant à l'accord sur la numérisation de livres conclu entre les éditeurs et auteurs américains et Google. Un accord contre lequel s'opposent les éditeurs français, comme ils l'ont signifié à la justice américaine le 3 septembre, veille de la date butoire à laquelle les professionnels du secteur devaient donner leur avis sur le projet, quel que soit le pays.

La raison ? Cet accord est en contradiction avec la législation européenne sur les droits d'auteurs. Bien que le service proposé à terme par Google soit disponible uniquement aux internautes américains, Arnaud Nourry, le PDG de Hachette Livre, s'interroge sur la réalité et la pérennité des frontières sur la Toile, dans une interview au "Figaro".

Pour contrer le projet de Google, Arnaud Nourry propose d'ouvrir le capital de Numilog aux autres éditeurs français. Cette plate-forme française de distribution de livres numériques, rachetée en mai 2008 par la filiale de Lagardère, compte déjà plus de 40 000 ouvrages numérisés. Une initiative qui n'empêche pas le Français d'inviter "Google à venir négocier avec les éditeurs européens dans un esprit d'équilibre et de respect du droit".  

Copyright