Hotfile décide de fermer son site de téléchargement

La plateforme d'hébergement a fermé ses portes. Reconnue coupable de violation des droits d'auteur, elle avait pourtant signé un accord avec la MPAA.

En signant un accord avec la Motion Picture Association of America, le lobby qui défend des intérêt de l'industrie cinématographique aux Etats-Unis, le site de téléchargement Hotfile semblait s'être sauvé. Pourtant, la plateforme -devenue l'un des principaux hébergeurs de fichiers américains après la fermeture de Megaupload- vient d'annoncer que le site est fermé "de façon permanente". "Si vous cherchez vos films ou séries préférés sur le Web, il y a plus de moyens que jamais d'accéder à des contenus de haute qualité sur des plateformes légales", peut-on aussi lire sur la page d'accueil.

L'accord passé avec la MPPA, après deux ans de procédures, ne requérait pourtant pas la fermeture du site. Le dédommagement de 80 millions de dollars qui avait été fixé, alors que la MPAA réclamait au départ plus de 517 millions de dollars pour violation des droits d'auteur, reste quant à lui d'actualité. Hotfile s'était aussi engagé à appliquer des filtres sur les contenus uploadés pour éviter la mise en ligne de films sous copyright. Un engagement que le site n'aura finalement pas à tenir, puisqu'il a choisi de fermer définitivement.

Hébergeurs / Hébergement