Les internautes britanniques atteints par le surf passif

Près d'un internaute britannique sur quatre passeraient au moins 30 % de leur navigation sur le Web sans but précis, selon une étude de YouGov pour le site Moneysupermarket.com. Pour plus des deux tiers des internautes, ce type de navigation représenterait l'équivalent de deux journées de travail par mois. Les hommes se consacreraient davantage que les femmes à cette navigation oisive.

Autour du même sujet