Comment les patrons du Net voient Internet en 2012 2012, ou l'année du 'web punk' contre le 'web jukebox'

emmanuel vivier, cofondateur et directeur de la stratégie de vanksen et
Emmanuel Vivier, cofondateur et directeur de la stratégie de Vanksen et CultureBuzz.fr © IMC

Depuis 10 ans, Internet s'est développé avec un formidable essor... 1.0 , puis web 2.0, synonyme de toujours plus de choix, de contenus, d'outils, de liberté et de perspectives avec les nouvelles possibilités du mobile (merci l'iPhone). Pourtant, 2012 sera l'année d'une véritable bataille entre deux conceptions du web diamétralement opposées, entre le 'web punk' et le 'Web jukebox'.

 

Le web 2.0 a démocratisé les outils pour créer, et distribuer l'information, et le contenu... Avec lui, les marques et les media ont perdu leur quasi monopole sur la communication de masse. N'importe quel ado peut créer et partager une vidéo avec le monde entier, n'importe quelle fan de cuisine lancer son magazine, blog,... concurrençant peu à peu l'élite médiatique et du divertissement. Certes, la qualité est variable, mais tels des fourmis, les internautes 2.0 sont  tellement nombreux, leur production tellement prolifique, leurs outils en constante amélioration... que leur impact est impossible à négliger. Bienvenue dans le 'web punk', où 400 millions de personnes publient sur un blog, 94 millions tweetent, podcastent,... avec passion et liberté.

 

Un web propre, au contenu validé par Apple

Menacés, media, labels et studios ont pris le web de haut, puis essayé de résister (la bataille contre le P2P..) en regrettant la bonne époque du Minitel et du paiement au temps passé. Après 10 ans d'errance, un nouveau prophète semble enfin leur proposer une planche de salut : Steve Jobs. Avec son écosystème innovant et astucieux, mixant terminal sécurisé (100 millions d'iphone + ipod + iPad) pour consommer audio, vidéo et applications, plate-forme de paiement et de distribution (iTunes), ergonomie et design, Apple a réalisé un vrai coup de maître suivi par Microsoft avec Xbox, Sony & Playstation, Google et YouTube. Bienvenue dans le camp du 'web Jukebox'.

 

Un web propre, au contenu validé par Apple. Adieu porno, chaos... et liberté. Bonjour monétisation. Bye bye téléchargement illégal, CPM de misère... Bienvenue dans un 'web Playskool' où certes les copyrights sont respectés, les auteurs rémunérés, mais un web prémâché, prêt à consommer, et entièrement contrôlé... 2

 

012 sera donc une année capitale dans l'avenir du web.... si les créateurs de contenus doivent et peuvent enfin espérer être rémunérés, le temps dira s'ils ne fuient pas la liberté extrême du web 2.0 pour se mettre sous la protection d'Apple and co, futurs Wallmart de demain qui auront droit de vie ou de mort digitale sur chaque contenu, sur son prix, son format...

Web 2.0