Les chiffres clés du Web européen Seuls les Pays-Bas et la Russie résistent à Facebook

Les réseaux sociaux dominent toutes les autres catégories de sites en Europe, avec une pénétration de 84,4 % en moyenne. Facebook y occupe partout une position quasiment hégémonique, sauf aux Pays-Bas et surtout en Russie, où Odnoklassniki et VKontakte se portent bien.

Les femmes européennes se consacrent nettement plus que les hommes à Facebook et consorts. Elles y passent près du quart de leur temps sur le Web, contre moins de 17 % chez les hommes. Et l'écart se creuse, avec des durées en hausse de 5,6 % sur un an chez les femmes et 3,1 % chez les hommes.

 

Europe / Comscore