IPO Facebook : les plaintes des investisseurs seront entendues

Un juge américain estime recevable toute plainte déposée à l'encontre de Facebook suite à son entrée en bourse chaotique.

Tout le monde a encore en mémoire les atermoiements qui ont entouré l'introduction en bourse de Facebook en mai 2013. L'action était montée jusqu'à 45 dollars le premier jour, avant de retomber en dessous de son seuil d'introduction et d'y rester près d'1 an. Si les dirigeants de Facebook espéraient avoir tourné la page, un juge américain vient de remettre le sujet au premier plan en confirmant la recevabilité d'une plainte formulée à l'encontre du réseau social et des banques qui ont piloté son IPO, par des investisseurs déçus.

 Ces derniers estiment que Facebook n'a pas joué franc jeu quant à ses perspectives de croissance, occultant les risques engendrés par le basculement des audiences ver le mobile et le lancement de certains produits. De son côté Facebook estime que rien ne l'obligeait à porter à la connaissance de ces derniers de tels documents. 

 

Etats-Unis / Facebook