JP Morgan veut s'offrir 10% du capital de Twitter

La banque d'affaires voudrait acquérir 10 % du capital de la start-up pour 450 millions de dollars. JP Morgan prévoit au moins un autre investissement massif dans un acteur du Web.

JP Morgan confirme son intérêt pour le Web social. La banque d'affaires qui a annoncé avoir levé 1,2 milliards de dollars pour investir massivement dans les réseaux sociaux serait sur le point de boucler un premier investissement. JP Morgan serait sur le point d'entrer au capital de Twitter, une opération qui valoriserait la start-up 4,5 milliards de dollars.


Selon le "Financial Times", JP Morgan chercherait à acquérir 10 % du capital du service de microblogging pour 450 millions de dollars. La banque d'affaires pourrait investir directement dans le cadre d'un nouveau tour de table ou racheter, avec l'aval des autres actionnaires de Twitter, des actions d'investisseurs actuels. Le rachat d'actions sur le second marché ne serait cependant pas à l'ordre du jour.


Mi-décembre le site avait bouclé un tour de table de 200 millions de dollars auprès de Kleiner Perkins selon une valorisation de 3,7 milliards de dollars. Ce nouvel investissement ferait grimper la valeur de Twitter de près d'un milliard de dollars en à peine deux mois et demi. Ce chiffre équivaudrait à 30 fois le chiffre d'affaires de la start-up, qui devrait réaliser 150 millions de dollars de chiffres d'affaires en 2011, selon les prévisions d'eMarketer.


Outre Twitter, JP Morgan aurait déjà identifié d'autres investissements pour son nouveau fonds dont l'objectif est d'atteindre 1,3 milliard de dollars. En plus d'un gros tiers alloué à Twitter, un second tiers devrait permettre à la banque d'acquérir une part conséquente d'un autre acteur du Web. Les noms de Zynga et de Skype circulent. Le dernier tiers de ce fonds servirait à des investissements plus modestes, dans environ six entreprises. Le site de bons plans Living Social ou Gilt, le Vente-privee.com américain pourraient en faire partie.

Web 2.0 / Capital risque