L'OMC s'en prend à la censure Internet

La censure de sites Web pratiquée par des Etats constitue souvent une violation des règles de l'organisation mondiale du commerce, selon une étude de l'OMC. Car elle donne souvent un avantage concurrentiel à certains sites qui respectent les règles de censure imposées. C'est par exemple le cas du chinois Baidu, qui, selon cette étude, a ainsi pu dépasser Google en Chine. L'OMC autorise toutefois les Etats à restreindre le commerce pour des raisons morales ou pour maintenir l'ordre, mais en matière de blocage de sites, elle appelle à un filtrage sélectif des contenus plutôt qu'un blocage permanent de sites, comme les moteurs de recherche ou les sites de partage photo.

Juridique / OMC