L'UE requiert des changements à Google Street View

L'autorité de l'Union européenne en charge de la protection des données a pressé Google de raccourcir la période durant laquelle le géant de la recherche conserve les versions non floutées des images utilisées par son service Street View, pour des raisons de protection de la vie privée. Cette durée, actuellement d'un an, devrait être réduite de moitié, estime le Data Protection Working Party, constitué de responsables des questions de vie privée de plusieurs pays membres conseillant la Commission européenne sur les règles de protection des données. Le commissaire européenne à la Justice Viviane Reding a précisé qu'elle surveillerait de près les questions de protection des données : "En Europe, nous avons de hautes exigences en matière de protection des données. J'escompte que toutes les entreprises respectent les règles du jeu".

Google / Europe