Un label de Warner vend plus en dématérialisé qu'en physique

Atlantic Records, l'un des labels de la maison de disque Warner, vend désormais davantage de musique sous forme dématérialisée qu'en format physique. Sur le quatrième trimestre de l'exercice - de juin à septembre, son chiffre d'affaires dématérialisé aux Etats-Unis représenterait 51 % de ses revenus, selon le "New York Times". La maison mère du label, Warner Music, qui a publié mardi ses résultats, annonce pour sa part un chiffre d'affaires de musique dématérialisée de 167 millions de dollars sur le trimestre, en hausse de 28 % sur un an. Soit 20 % de l'ensemble des revenus (27 % pour le seul marché américain). Contrairement aux tendances du secteur, la hausse des ventes non physiques d'Atlantic Records, incluant notamment les sonneries de téléphone, ne s'accompagne pas d'une baisse importante de celles de disques, selon le label.

Chiffre d'affaires