Les Cnil européennes veulent auditer Google Yahoo et Bing

Les moteurs de recherche sont de nouveau dans le collimateur du G29. Dans un courrier envoyé à Google, Yahoo et Microsoft, le groupement des Cnil européennes demande aux trois moteurs de recherche de faire certifier par des auditeurs externes que leurs méthodes d'anonymisation des statistiques de recherche élimine réellement toutes les données susceptibles d'identifier des internautes au-delà de six mois de conservation.

Depuis 2007, le G29 demande aux moteurs de ramener la durée de conservation des informations personnelles à 6 mois. Google, Yahoo et Microsoft, qui conservaient ces données pendant 18 mois ont tous trois accepté de raccourcir cette durée, sans pour autant satisfaire complètement le G29. Google conserve actuellement ces données pendant 9 mois. Bing (Microsoft) s'est plié aux exigences des Cnil européennes mais les cookies laissés par le moteur sur les ordinateurs des internautes restent actifs pendant 18 mois. Yahoo affirme pour sa part effacer une partie de l'adresse IP des internautes après 90 jours mais se réserve le droit de la reconstituer sur demande des autorités.

Microsoft / Google