Listes de mariage : trois modèles pour un marché en mutation Les axes de développement du marché des listes de mariage

Le marché se développe sur les axes du multi choix et de l'e-commerce. Le web social est par ailleurs un moyen de plus en plus utilisé par ces les opérateurs de sites pour faire connaître leur marque, leur offre, faciliter la communication entre les mariés et leurs invités. La plupart des acteurs ont déjà lancé des blogs permettant cela. De leur côté, Lily Liste se développe sur les réseaux sociaux et Zankyou permet aux mariés de créer un site web privé, où ils peuvent partager avec leurs invités des photos, des vidéos, ou de la musique. Le site lancé par Guillermo Fernader Riba et Javier Calleja, qui enregistre 30 millions de pages vues par an, publie également un magazine.

 

page d'accueil de zankyou
Page d'accueil de Zankyou © DR

En outre, certaines enseignes élargissent aujourd'hui le concept aux listes de cadeaux généralistes, pouvant être constituées par exemple à l'occasion d'une naissance ou d'un anniversaire, comme 1000Mercis ou le BHV. Différentes start-up se sont d'ailleurs lancées en 2009 et 2010 sur ce concept du cadeau groupé, illustrant une pratique en expansion. Xavier Niel et Jérémie Berrebi ont ainsi investi dans Leetchi.com, un site qui permet la constitution de cagnottes entre amis pour financer des cadeaux collectifs via différents sites partenaires. Le marché des listes de mariage a encore des opportunités devant lui.

Consommation / 1000mercis