Listes de mariage : trois modèles pour un marché en mutation Un marché qui évolue avec les nouveaux modes de consommation

L'émergence du e-commerce a permis le développement d'un quatrième modèle.  
florence vallat-bertholet, lily liste
Florence Vallat-Bertholet, Lily Liste © DR

Lancé au mois de mars 2010, Lily Liste propose une gamme de partenaires e-marchands sur lesquels effectuer ses achats (Pixmania, Promovacances, Mistergooddeal, etc.). Le service est entièrement gratuit, puisque "la société se rémunère uniquement via un système d'affiliation sur la dépense des mariés", explique Florence Vallat-Bertholet, co-fondatrice et co-gérante de la société aux côtés de Maïtis Chalain.

L'avantage financier est double pour le client qui ne paye pas de commission, et qui peut bénéficier des nombreuses offres promotionnelles, des soldes, et des prix inférieurs qu'offre Internet de manière général.

Parrainé par Catherine Barba (Cashstore), Lily-Liste présente cependant un inconvénient : on ne trouve pas encore tout sur Internet... Mais l'innovation est caractéristique d'un marché de l'e-commerce en plein boom.

Deuxième tendance en matière de consommation : les clients cherchent de plus en plus à personnaliser leurs cadeaux. Les voyages de noces sont le premier poste de dépenses, devant l'électronique et l'électroménager. Ainsi, le succès des voyages a par ailleurs poussé des spécialistes à proposer ce service, comme Asia, Soleil à Deux, Voyageurs du Monde. Les arts de la maison sont en recul, tout commes les objets haut de gamme. Les mariés qui changent souvent de lieu de vie et de décoration se tournent vers des objets plus éphémères.

MilleMercisMariage note une forte croissance de demandes originales. Parmi les cadeaux les plus étonnates recensées sur son site : une ferme, les marches d'escaliers d'une maison, le baptème d'une étoile au nom de la mariée.

Consommation / 1000mercis