Le trafic Internet en hausse de 74 % en 2009


Cette année, le trafic Internet, tiré par la vidéo, les entreprises et les pays émergents, a augmenté plus vite que la capacité des réseaux.

Le trafic Internet a augmenté de 74 % en 2009, encore plus rapidement donc qu'en 2008 où sa croissance atteignait 55 %, note l'institut Telegeography. Trois grands marchés tirent le trafic sur le réseau mondial : la vidéo, les entreprises et les pays émergents. L'an prochain, la vidéo représentera les deux tiers du trafic, contre la moitié aujourd'hui. Les entreprises, elles, ont de plus en plus recours au stockage et aux applications à distance. Quant aux pays émergents, l'Afrique devrait voir son trafic croître de 56 % par an en moyenne de 2008 à 2015, l'Indonésie de 73 %, l'Egypte de 59 % et le Vietnam de 55 %.

Pour faire face à l'escalade de la demande, les opérateurs ont déployé de nouvelles capacités, portant à 9,4 térabits par seconde (9,4 millions de mégabits) la bande passante mondiale. Elle n'était en 2007 que de 8,7 térabits. Toutefois, Telegeography remarque que la croissance du trafic a dépassé cette de la capacité du réseau existant pour la première fois depuis trois ans, d'où une légère hausse des taux d'utilisation mondiaux. La surcapacité des années précédentes est désormais comblée et les opérateurs recommencent à construire et à connecter de nouvelles zones comme l'Afrique.

Aujourd'hui, les opérateurs savent que les tuyaux seront toujours remplis. Encore doivent-ils les rentabiliser, en particulier dans un contexte concurrentiel dur. La gestion de la bande passante devient donc pour eux une priorité, à travers des réseaux mobiles et Internet unifiés et un trafic optimisé, adapté aux nouveaux besoins.

Test connexion