Blippy, le Twitter des ventes ligne, lève 11 millions de dollars


Après à peine cinq mois d'existence, la start-up qui permet de suivre les dépenses de ses contacts en ligne vient de boucler un deuxième tour de table, la valorisant à hauteur de 46 millions de dollars.

En cinq mois d'existence, Blippy vaut déjà 46 millions de dollars. Ce site de micro-blogging des achats en ligne vient de boucler un second tour de table de 11,2 millions de dollars auprès d'August Capital et de Charles River Ventures. Ce dernier fonds avait déjà participé à la première levée de la start-up en janvier dernier, aux côtés d'une dizaine d'autres investisseurs parmi lesquels Sequoia Capital (Google, Youtube, AdMob, LinkedIn, etc.) ou Evan Williams, l'un des fondateurs de Twitter.

Lancée en décembre 2009, Blippy propose de tenir automatiquement informé un cercle de contacts de ses différents achats par carte bancaire via une plate-forme de micro-blogging. Les utilisateurs peuvent choisir d'intégrer eux-mêmes leurs différents achats ou relier automatiquement leurs comptes client existants chez une quinzaines de sites marchands comme Amazon (et Zappos), eBay, Netflix, Groupon ou iTunes.

Ce nouvel apport de fonds doit permettre à la start-up de se faire connaître, notamment auprès des marchands pour signer de nouveaux partenariats. A terme, le potentiel de monétisation de la plate-forme semble considérable : grâce à un suivi des achats des internautes, Blippy sera en mesure de proposer aux annonceurs une offre de ciblage comportemental efficace, car basée sur des achats concrets et non sur du déclaratif. La start-up pourrait donc être promise à un bel avenir, à condition que les internautes acceptent massivement de partager leurs tickets de caisse en ligne.

Blog / Evan Williams