Marc Simoncini (Meetic) "Winamax sera l'un des trois premiers sites français de poker"

Sur le marché du poker en ligne, Marc Simoncini estime que les principaux concurrents de Winamax "seront les gros sites qui exercent aux Etats-Unis". Il s'attend par ailleurs à ce que beaucoup d'acteurs tentent leur chance sans succès sur ce marché. "Beaucoup de gens croient que le poker, c'est facile, que l'Internet, c'est facile. Ils vont s'apercevoir que non." En revanche, Marc Simoncini ne prévoit pas de lancer Winamax sur le marché des paris sportifs, pour lequel la bataille va être "énorme" à l'ouverture du marché, et dont la fiscalité sera beaucoup plus lourde que pour le poker. 

Etats-Unis / Paris sportifs